Plusieurs intelligence pour la lecture !

Quel type d’intelligence peut nous aider dans l’apprentissage de la lecture ? C’est à cette question que nous allons tenter de répondre dans cet article ?

« Nous sommes tous des génies. Si vous jugez un poisson à sa capacité à grimper dans un arbre, il passera sa vie entière à croire qu’il est stupide » – Albert Einstein.

Et ce n’est pas Howard Gardner, psychologue américain et professeur en cognition et en éducation à Harvard, qui dirait le contraire. Il affirme que « ce n’est pas l’intelligence qui compte, mais la manière dont on est intelligent. »

En 1983, dans son ouvrage « La théorie des intelligences multiples », le professeur américain identifiait 8 différentes intelligences dans l’esprit humain. Nous les avons définies et décrites dans notre article sur les différentes intelligences.

Qu’est-ce que l’intelligence pour Howard Gardner ? Dans une édition revisitée de 1997, il définit l’intelligence en 3 piliers :

  1. Les compétences : la capacité à résoudre un problème.
  2. La créativité : la capacité à imaginer et à créer un produit ou service répondant à un besoin et à la culture de la société donnée.
  3. La réflexion : la capacité à définir des problématiques et à rechercher des solutions qui permettront d’acquérir de nouvelles connaissances.

Je vous propose d’explorer comment développer la lecture en utilisant ces différentes intelligences. À partir d’une même activité de lecture, nous allons fournir des exemples de méthodes adaptées à chacun des 8 profils d’intelligence.

Êtes-vous prêt(e) ?

C’est parti !

Les 8 différentes intelligences

Dans notre article sur les intelligences multiples, nous avons souligné que 75% de notre potentiel intellectuel n’était pas sollicité dans le système éducatif actuel. Les intelligences logico-mathématique et verbo-linguistique sont souvent privilégiées au détriment des 6 autres.

Dans le contexte de l’apprentissage de la lecture, certaines personnes ont une prédisposition naturelle pour comprendre et analyser les mots. Tandis que d’autres peuvent exploiter leurs autres formes d’intelligence pour renforcer leurs compétences en lecture.

Les différents types d’intelligence au service de la lecture

Imaginons une classe où les élèves apprennent à lire. Chaque enfant a un style d’apprentissage unique. Comment pourraient-ils tous apprendre efficacement et durablement à lire ?

L’intelligence verbo-linguistique pour la lecture

Les enfants qui aiment lire, parler et expliquer pourraient apprendre à lire en utilisant des histoires et des jeux de mots. Ils pourraient être encouragés à lire à haute voix et à discuter du contenu pour approfondir leur compréhension.

L’intelligence visuo-spatiale

Les enfants qui apprennent mieux en regardant et en visualisant pourraient bénéficier de supports visuels tels que des images, des diagrammes et des cartes pour apprendre de nouveaux mots. Ainsi, ils pourraient également profiter de l’association de mots avec des objets réels ou des scènes imaginatives.

L’intelligence musico-rythmique

Ceux qui sont sensibles au rythme et à la musique pourraient apprendre à lire en associant des mélodies ou des rythmes à des mots et à des phrases. Ils pourraient bénéficier de chansons ou de comptines pour mémoriser des concepts de lecture.

L’intelligence kinesthésique

Les enfants qui apprennent en bougeant et en utilisant leur corps pourraient apprendre à lire en écrivant les lettres dans l’air ou en utilisant des gestes pour représenter des mots. Par conséquent,ils pourraient également profiter de jeux de rôle pour mimer les mots qu’ils lisent.

L’intelligence logico-mathématique

Pour ceux qui accordent de l’importance à la logique, ils chercheront à comprendre les structures des mots et des phrases. Ils pourraient bénéficier d’exercices de décomposition des mots en syllabes et en sons pour comprendre leur construction.

L’intelligence intrapersonnelle

Les enfants qui ont une bonne compréhension d’eux-mêmes pourraient apprendre à lire en se fixant des objectifs personnels et en surveillant leur propre progrès. Ils pourraient également bénéficier de temps de réflexion pour comprendre comment ils apprennent le mieux et ajuster leur méthode en conséquence.

L’intelligence interpersonnelle

Pour ceux qui apprécient l’interaction avec les autres, ils pourraient apprendre à lire en travaillant en groupe, en discutant des textes et en partageant leurs idées avec leurs pairs. Ils pourraient également bénéficier de la lecture à voix haute devant d’autres personnes pour renforcer leur confiance en eux.

L’intelligence naturaliste

Les enfants qui sont attentifs à leur environnement pourraient apprendre à lire en explorant la nature et en identifiant des mots dans leur environnement quotidien. Ils pourraient bénéficier de jeux de reconnaissance de mots en plein air ou d’activités de lecture liées à la nature. C’est le cas dans la pédagogie de Freinet.

En conclusion

En exploitant ces différentes intelligences, les enseignants pourraient aider les enfants à développer leurs compétences en lecture de manière plus holistique et efficace. Il est essentiel que les méthodes d’enseignement prennent en compte la diversité des styles d’apprentissage pour que chaque enfant puisse réussir à lire et à comprendre le monde qui l’entoure.

Pour aller plus loin :

Les intelligences multiples de Pr Howard Gardner 

Vaincre les difficultés scolaires: Utilisez les intelligences multiples de Renaud Keymeulen 

Spread the love

4 commentaire

  1. « 75% de notre potentiel intellectuel n’était pas sollicité dans le système éducatif actuel » et pourtant on nous fait comprendre très tôt que notre parcours scolaire est décisif pour notre avenir… Alors merci de remettre les choses au clair avec cet article !

  2. Merci pour cet article ! j’avais connaissance de certaines de ces intelligences mais pas autant, c’est très surprenant et en même temps intéressant.

  3. Je pensais être 100% mémoire/intelligence visuelle mais avec ton article je me rends compte que je suis un bon mélange de plusieurs intelligences! C’est clair qu’il est bien important d’accompagner son enfant à apprendre selon son intelligence et en tant qu’adulte à bien se connaitre également pour maximiser ses capacité!
    Merci pour cet article !

  4. Chaque personne a des sensibilités et des intelligences particulières. Merci pour ton article plein de bons conseils.

Laisser un commentaire